Follow
Publications: 65 | Followers: 0

Stage avril 2015 - Action éducative

Publish on Category: Birds 0

Stage avril 2015
Pourquoi étudier A.Smithreste-t-ild’actualité en science économique ?
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
1
Pourquoi étudier A. Smith reste-t-il d’actualité ?
3 grands types d’explication :ce que Jean-Daniel Boyer appelle« la contemporaine canonisation néolibérale d’Adam Smith » ;les écrits visant à lutter contre les idées reçues sur cette position faisant de Smith le promoteur du tout marché ;- les écrits sur l’aspect précurseur des analyses de Smith dans plusieurs domaines (externalités, croissance endogène, rationalité).
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
2
Pourquoi étudier A. Smith reste-t-il d’actualité ?
Adam Smith est-il le théoricien du marché total ?La question centrale de la coordination par le marchéLa question des limites du marchéLa question de la rationalité des acteurs.
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
3
1. La question centrale de la coordination par le marché
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
4
« Le concept de coordination dans les manuels de SES - Une étude de transposition didactique »de MargauxOsendaet AlainBeitoneparu en Juillet 2014 sur le site Éloge des SES.
1. La question centrale de la coordination par le marché
La coordination par le marché est-elle naturelle ?les hommes ont unepropension naturelle à l’échange→développement de ladivision du travail→desrendements croissants→ l’extension des marchés→aprrofondissementde la division du travail
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
5
1. La question centrale de la coordination par le marché
Mais le marché n’est pas naturel.Le marché nécessite un certain nombre d’institutionsCertaines institutions sont favorables à son développement (sûreté des échanges et libre commerce)D’autres sont défavorables (féodalisme et esclavage)
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
6
1. La question centrale de la coordination par le marché
Par exemple l’impossibilité de pouvoir trouver une contrepartie à l’échange rend celui-ci impossible …«Dans un pays où il n'existe ni commerce étranger ni manufactures importantes, un grand propriétaire ne trouvant pas à échanger la plus grande partie du produit de ses terres qui se trouve excéder la subsistance des cultivateurs, en consomme la totalité chez lui, en une sorte d'hospitalité rustique. Si ce superflu est en état de faire vivre un cent ou un millier de personnes, il n'y a pas d'autre moyen de l'employer, que d'en nourrir un cent ou un millier de personnes. Il est donc en tout temps environné d'une foule de clients et de gens à sa suite, qui, n'ayant aucun équivalent à lui donner en retour de leur subsistance, mais étant entièrement nourris de ses bienfaits, sont à ses ordres, par la même raison qui fait que des soldats sont aux ordres du prince qui les paye. Avant l'extension du commerce et des manufactures en Europe, l'hospitalité qu'exerçaient les grands et les riches, depuis le souverain jusqu'au moindre baron, est au-dessus de tout ce dont nous pourrions aujourd'hui nous faire idée. La salle de Westminster était la salle à manger de Guillaume le Roux, et peut-être souvent n'était-elle pas encore trop grande pour le nombre des convives qu'il y traitait. »RDN Livre 3 Chapitre 4 p502-503.
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
7
1. La question centrale de la coordination par le marché
L’ordre repose sur des choix individuels.L’échange marchand permet donc l’émancipationdes hommes.« Il n’y a qu’un mendiant qui puisse se résoudre à dépendre de la bienveillance d’autrui ; encore ce mendiant n’en dépend-il pas en tout; c’est bien la bonne volonté des personnes charitables qui lui fournit le fonds entier de sa subsistance; mais quoique ce soit là en dernière analyse le principe d’où il tire de quoi satisfaire aux besoins de sa vie, cependant ce n’est pas celui-là qui peut y pourvoir à mesure qu’ils se font sentir. La plus grande partie de ces besoins du moment se trouvent satisfaits, comme ceux des autres hommes, par traité, par échange et par achat. Avec l’argent que l’un lui donne, il achète du pain. Les vieux habits qu’il reçoit d’un autre, il les troque contre d’autres vieux habits qui l’accommodent mieux, ou bien contre un logement, contre des aliments, ou enfin contre de l’argent qui lui servira à se procurer un logement, des aliments ou des habits quand il en aura besoin. » RDN, Livre 1 chapitre 2 p82.
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
8
1. La question centrale de la coordination par le marché
Le marché est donc une composante institutionnelle de la coordination de toute société qui reconnait aux individus une souveraineté individuelle.
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
9
1. La question centrale de la coordination par le marché
Faut-il mettre fin au marché puisque le marché c’est l’apologie de l’égoïsmeet lafin de la solidarité?La querelle du luxeLe rôle de l’épargneLe marché nous force à nous intéresser aux intérêts des autresLa poursuite de l’intérêt propre conduit à l’intérêt général
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
10
1. La question centrale de la coordination par le marché
Faut-il mettre fin au marché puisque le marché c’est l’apologie de l’égoïsmeet lafin de la solidarité?« Mais l'homme a presque continuellement besoin du secours de ses semblables »Affirmation du lien social marchand mais pas uniquement : il y a aussi des liens communautaires et politiquesPour R. Castel le marché permet de s’affranchir des sujétions communautaires
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
11
1. La question centrale de la coordination par le marché
Il faut mettre fin au marché car celui-ci est amoral voire immoral.Le prix est un jugement sur la valeur et une transposition des principes du jugement moral à la sphère économique.« C’est en marchandant et en débattant les prix de marché qu’il s’établit, d’après cette grosse équité qui, sans être fort exacte, l’est bien assez pour le train des affaires communes de la vie.»RDN Livre 1 chapitre 5Les prix modèrent les intérêts égoïstes des échangeurs
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
12
1. La question centrale de la coordination par le marché
Il faut mettre fin au marché car celui-ci est amoral voire immoral.Dénonciation des monopoles et des pouvoirs de marché de certains marchands qui favorisent l’enrichissement d’un petit nombre de personnes au détriment du plus grand nombre.«L'intérêt du marchand est toujours d'agrandir le marché et de restreindre la concurrence des vendeurs. […] Toute proposition d'une loi nouvelle ou d'un règlement de commerce, qui vient de la part de cette classe de gens, doit toujours être reçue avec la plus grande défiance, et ne jamais être adoptée qu'après un long et sérieux examen, auquel il faut apporter, je ne dis pas seulement la plus scrupuleuse, mais la plus soupçonneuse attention.  »RDN Livre1 Conclusion
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
13
1. La question centrale de la coordination par le marché
Il faut mettre fin au marché car celui-ci est amoral voire immoral.Dénonciation du système mercantile et du système colonialLe marché n’est donc pas amoral et au contraire permet la justice par l’échange libre.
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
14
2. Les limites du marché.
Le marché peut-il résoudre tous les problèmes économiques ? Quelles limites au marché ?Modélisation du marché à travers la gravitation des prix de marché autour des prix naturelsMarché est une des modalités de la coordination
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
15
2. Les limites du marché.
Le marché peut-il résoudre tous les problèmes économiques ? Quelles limites au marché ?Quelle place laisser au marché par rapport aux autres formes de coordination?État-providence etdémarchandisation(G.Esping-Andersen)Métamorphose de la société salariale,destabilisationdes stables (R Castel) etremarchandisation
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
16
2. Les limites du marché.
Le marché peut-il résoudre tous les problèmes économiques ? Quelles limites au marché ?« La suppression de la régulation sur les transactions financières et les garanties prudentielles (comme avec lescreditdefault swaps, contrats de défaut de crédit), qui a joué un grand rôle dans le développement de la crise dont nous souffrons aujourd'hui, reflète une attitude de confiance aveugle dans les marchés, éloignée de la conception équilibrée défendue par Smith.Adam Smith souhaitait une multiplicité d'institutions, parmi lesquelles il y a le marché, mais pas seulement lui.L'efficacité et l'équité en requièrent d'autres, qui doivent restreindre les excès de l'économie de marché pure (en particulier à travers les régulations) et étendre la portée de cette économie à travers les services publics et les compromis sociaux, y compris les filets de la protection sociale. » Amartya Sen
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
17
2. Les limites du marché.
Le marché peut-il résoudre tous les problèmes économiques ? Quelles limites au marché ?« Il a mis en évidence les erreurs commises par un marché laissé à lui-même. Par exemple, la recherche excessive de profits immédiats par des acteurs de marché que Smith qualifie de "prodigalsandprojectors" ("prodigues et faiseurs de projets", chapitre 4, livre II), mais aussi ses erreurs par omission - puisque le marché n'est pas capable de répondre à des questions comme celle de la pauvreté, ou celle du besoin de biens publics, à commencer par l'éducation. Smith plaide, par conséquent, pour aller au-delà du marché à travers différentes institutions. » Amartya Sen
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
18
2. Les limites du marché.
Le marché peut-il être défaillant ?Nécessaire intervention de l’État à travers les prérogatives du souverain : la défense, la justice, et les institutions et travaux publics.Le modèle de marché s’inscrit dans une histoire des conditions de plus en plus restrictives dans lesquelles s’exercent les mécanismes du marché.Nombreuses théories qui réhabilitent le rôle de l’État ( croissance endogène, État entrepreneur)
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
19
3. La rationalité : l’avenue Adam Smith
La rationalité est-elle toujours utilitariste ?L’impasse A. Smith?« C’est la vanité, non le bien-être ou le plaisir, qui nous intéresse. Or, la vanité est toujours fondée sur la croyance que nous avons d’être l’objet d’attention et d’approbation. »TMS, livre 1.Pour Von Mises :« l’action humaine est par nécessité toujours rationnelle. L’expression « action rationnelle » est donc un pléonasme et il convient de l’éviter »(HumanAction, 1949).Élargissement du concept de rationalité en science économique
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
20
Adam Smith« Exceptionnel de clairvoyance et de compassion ».Amartya Sen
Stage SES/Philosophie, M Gosse, S Parayre, académie Aix-Marseille 2015
21

0

Embed

Share

Upload

Make amazing presentation for free
Stage avril 2015 - Action éducative