Follow
Publications: 80 | Followers: 0

Session6ProjetSococim

Publish on Category: Birds 0

Dakar, le18 octobre 2019
1

UTILISATION DE BIOMASSE EN SUBSITUTION AUX COMBUSTIBLES FOSSILES A SOCOCIM INDUSTRIESSENEGAL
Dakar, le18 octobre 2019
2
Présentation de SOCOCIM IndustriesJustification du projetDescription du projetEstimation des émissions réduitesDifficultés rencontrées
Sommaire
Dakar, le18 octobre 2019
3
Présentation de SOCOCIM
SOCOCIM Industries, filiale au SENEGAL de VICAT depuis 1999- Capacité : 2 millions de tonnes de ciment par an1 943 000 tonnes de ciment en 20071 125 000 tonnes de clinker en 2007-Consommations énergétiques»175 Giga watt heures par anet 1 111 millions de thermies par anUne centrale Electrique de 30 MW
Dakar, le18 octobre 2019
4
Justification du projet
Avantages du procédé de cuisson du clinkerLes températures très élevées assurent une parfaite combustion des déchets et de biomasses de forte granulométrie(flamme à 2000°C et la matière à 1450°C).La masse de matière, formée essentiellement de chaux vive, qui circule dans le four à contre-courant des gaz, neutralise les acides et fixe les éléments métalliques qui se combinent dans le clinker produit.L’utilisation de combustibles de substitution en cimenterie ne produit pas de cendres.
Dakar, le18 octobre 2019
5
Justification du projet
Avantages pour l’environnement:Les émissions des fours de cimenterie ne sont pas modifiées avec l’utilisation de combustibles de substitution.L’efficacité de la destruction des molécules organiques et du captage des polluants dans les cimenteries est excellente et limite ainsi les émissions dans l ’atmosphère.Le projet contribue à la protection des sols et des ressources en eau par la reforestation des terres marginales en voies de dégradation
Dakar, le18 octobre 2019
6
Justification du projet
Avantages socio-économiquesOuverture d’une nouvelle filière agricole de production de bio combustible.Fort engagement du gouvernement du SENEGALAucune concurrence possible avec les cultures vivrières.Revenus additionnels pour le milieux rural en période de soudure( récoltes en octobre, novembre et mai, juin)Lutte contre la pauvreté et réduction de l’exode rurale.
Dakar, le18 octobre 2019
7
Justification du projet
Avantages socio-économiquesRéduction de la dépendance énergétique du SENEGALAmélioration de la balance en devises du pays en réduisant le volume de combustibles importésAmélioration de la rentabilité internationale de la cimenterie en réduisant les coûts des thermies.
Dakar, le18 octobre 2019
8
Justification du projet
Contribution à la réduction des émissions de GES:L’utilisation de biomasse en substitution aux charbon et fuel importé contribue à la réduction des émissions de CO2.Le procédé de fabrication du clinker offre des possibilité de substitution du charbon jusqu’à hauteur de 40%.
Dakar, le18 octobre 2019
9
EXPERIENCE DE VICAT DANS L’UTILSATION DE COMBUSTIBLE DE SUBSTITUTION EN CIMENTERIE
Dakar, le18 octobre 2019
10
LISTE des DECHETS par USINE
Dakar, le18 octobre 2019
11
INVESTISSEMENTS par GAMMEDéchets combustibles
Dakar, le18 octobre 2019
12
INCINERATION et VALORISATION de DECHETS en CIMENTERIE
Quelques images......
Dakar, le18 octobre 2019
13
Utilisation de pneus broyés à Montalieu
Dakar, le18 octobre 2019
14
Usine de MontalieuStockage déchets liquides
Dakar, le18 octobre 2019
15
Installation pneus
Usine de Créchy
Dakar, le18 octobre 2019
16
Usine de Xeuilley
Farines animales & sciures
Dakar, le18 octobre 2019
17
Description du projet
1. Extraction des matières de base (calcaire, marne et latérite), concassage et pré homogénéisation2. Broyage et stockage de la farine dans un silo d’homogénéisation3. Alimentation des étages d’échangeurs à cyclones pour une décarbonatation à 850°C et introduction de la matière dans un four rotatif pour obtenir le clinker à une température de 1450°C.

Procédé de fabrication du clinker
Dakar, le18 octobre 2019
18
Description du projet
Objectifs du projet
Développer la culture industrielle jatropha curcas (tabanani) avec SOCOCIM INDUSTRIES comme débouchégaranti dans un cadre de Partenariat Public-Privédurable (durée de vie de la plante estiméeà50 ans en moyenne).Substitution de 40% des combustibles fossiles importés par de la biomasse.Certification MDP du projet en 2008
Dakar, le18 octobre 2019
19
Description du projet
Technologie employée

SOCOCIM dispose de 2 lignes de cuisson de clinker avec des tours préchauffeurs à 4 étages de cyclones.Les modifications et adaptations envisagées :Installation de station de dépotage et de stockage adaptée à la nature descombustibles alternatifs ;Mise en place d’un système adéquat de préparation descombustibles alternatifset d’alimentation des lignes de cuisson, qui est fonction du point d’injection (brûleur principal ou précalcinateur) et des caractéristiques du four.
Dakar, le18 octobre 2019
20
Description du projet
Mode de production de bio combustibles

Plantations pilotes sur les réserves foncières de SOCOCIM INDUSTRIES, 150 ha en 2007; 180ha en plus prévues en 2008. Cette expérience pilote renseigne l’étude de faisabilité.Plantations de terres misesàdisposition par les communautés rurales et exploitées en régie participativeAchats de fruits issus des plantations paysannes autonomes des Organisations Communautaires de Base (OCB)Achats de fruits auprès des exploitants privés
Dakar, le18 octobre 2019
21
Pépinière de 300 000 plants
Plantation de 150 ha en 2007
Projet pilote de plantation de jatropha
Dakar, le18 octobre 2019
22
Description du projet
FINANCEMENT DU PROJET
Dakar, le18 octobre 2019
23
D. Estimation des émissions réduites
Périmètre du projet

Préparation des combustiblesTransportStockageIntroduction
CH4CO2
CO2
Le projet ne prend en compte le volet reforestation.
Dakar, le18 octobre 2019
24
Calcul des émissions réduites
Méthodologie:Inspirée de la méthodologieACM0003approuvée par le CE depuis le 13 mai 2005 et révisée le 19 mai 2006. Elle est intitulée«projets de substitution partielle de combustibles fossiles par des combustibles alternatifs dans une cimenterie»
D. Estimation des émissions réduites
Dakar, le18 octobre 2019
25
D. Estimation des émissions de GES réduites
Période de 2009 à 2012: 200 000 tonnes équivalents CO2Période de 2009 à 2019: 1 300 000 tonnes équivalent CO2Période de 2009 à 2029: 2 900 000 tonnes équivalent CO2Période de 2009 à 2030: 3 000 000 tonnes équivalent CO2La période de comptabilisation des crédits carbone est de 3 fois 7 ansLa ligne de base pour la satisfaction des besoins énergétiques des fours est la continuation de l’utilisation du charbon pour une couverture à 100%
Dakar, le18 octobre 2019
26
Les difficultés du projet
Pour le promoteur :Manque d’expérience de Partenariat Public-Privé dans les régions ciblées pour les cultures.Elaboration de protocole de Partenariat Public-Privé pour une échéance de 50 ans.Manque d’expérience de culture à grande échelle de jatropha dans le pays.Besoin de partenariat avec des organismes spécialisés dans le développement d’activités agricoles.Besoin de financement important dans les 5 premières années de plantations.
Dakar, le18 octobre 2019
27
Les difficultés du projet
Pour les Organisations communautaires de BaseManque d’expérience de Partenariat Public-Privé dans les régions ciblées pour les cultures.Lenteurs dans la mise à disposition des terres à des Organisations Communautaires intéressées.Manque d’expérience de culture à grande échelle de jatropha dans le pays.Besoin de financement de l’encadrement technique et la mise à disposition de matériels agricoles.
Dakar, le18 octobre 2019
28
Merci pour votre attention.

0

Embed

Share

Upload

Make amazing presentation for free
Session6ProjetSococim